banniere, cliquez pour revenir a l'accueil

Votre vin est vivant, fragile, précieux.
Conservez-le et protégez-le
dans les conditions les plus naturelles
qui soient avec la cave enterrée Hélicave-Harnois

skel-helicave/images/ban/Ouverture_Bois.jpg


L’histoire de la cave à vin Harnois

Accueil > Qui sommes nous ? > L’histoire de la cave à vin Harnois

"En 1977, je passais par hasard au Pont du Gard, célèbre aqueduc romain, et la vision de l’escalier hélocoïdal d’accès m’a donné l’idée du stockage circulaire.

De retour à Mennecy, j’ai fait creuser dans mon garage un puits de 2m de diamètre que j’ai fait maçonner en briques, puis aménager sommairement un escalier à vis et rangement avec des chutes de bois de nos chantiers d’aménagement de combles.

Nos nombreux clients potentiels invités à visiter ce prototype ont été séduits par le concept qui bien évidemment ne pouvait être en bois en raison des risques de vibrations, d’humidité, de présence d’insecticides et de fongicides (IFH), etc ...

En peu de temps, le concept modules caisers et marches en béton était au point, un brevet de cave à enterrer déposé et des industriels du béton consultés. Je sélectionnais la Société MONVOISIN (aujourd’hui BONNA SABLA) à qui je donnais une licence d’exploitation exclusive du brevet français. Depuis, 30.000 caves ont été réalisées pour 30 millions de bouteilles stockées. Une belle histoire d’eau et de vin".

 

Georges HARNOIS