banniere, cliquez pour revenir a l'accueil

Votre vin est vivant, fragile, précieux.
Conservez-le et protégez-le
dans les conditions les plus naturelles
qui soient avec la cave enterrée Hélicave-Harnois

skel-helicave/images/ban/P1000071.jpg


Mets et vins

Quel vin choisir pour quel plat ? Le vin est plaisant avec presque tous les aliments. Ne vous embêtez pas à chercher la bouteille idéale. Nous avons tous des goûts différents : chacun élaborera ses propres accords.

Il y a une option simple pour les recettes de tradition romane : il existe souvent un vin local adapté.

Voici un exemple qui commence à prendre : boire un blanc sec (de moins de trois ans) avec du fromage (sauf le camembert), de la volaille (poulet, chapon, dinde...), ou le foie gras.

Quelques règles peuvent vous aider dans votre recherche :

  • Les vins vieux sont délicats à accorder. Préférez un mets simple pour laisser toute sa place au vin.
  • En principe, un plat légèrement sucré ou amer accentue la sécheresse (l’acidité, les tanins) d’un vin. (Evitez donc les vins durs.)
  • A contrario, plus un mets est salé ou acide, plus le vin aura l’air doux (sucré).

Associations à éviter

Les aliments suivants abîment notre perception du vin : les épices, l’ail, le vinaigre (remplacez par du vin blanc), les fruits crus.

Nous vous déconseillons enfin :

  • La viande rouge avec les vins blancs ou sucrés.
  • Le poisson, les crudités, le fromage de chèvre, avec les vins rouges tanniques (qui assèchent le palais) — Par contre un gamay servi frais ou un pinot fruité peuvent convenir.
  • Les desserts, le foie gras, les fromages forts (camembert évolué, munster, roquefort), avec du cabernet de Loire, du rosé, ou du blanc vif (tel que loire sec, champagne, Vinho Verde).

Appropriez-vous ces règles fondamentales et ne vous compliquez pas la vie : amusez-vous !